Externalisation francophone VS Externalisation anglophone

Beaucoup de société offshore proposent des prestations de sous-traitance web sur l’optimisation de sites, le référencement

2014_12_Life-of-Pix-free-stock-photos-relax-labtop-sofa-slippers-leeroy

Beaucoup de société offshore proposent des prestations de sous-traitance web sur l’optimisation de sites, le référencement et la rédaction. L’offshoring francophone s’étend sur les zones francophones comme dans certains pays africains dont Madagascar, Sénégal, Afrique du Sud ainsi que les pays du Maghreb.

L’externalisation dans les pays francophones

 Véritable secteur concurrentiel, le marché de l’externalisation francophone est très recherché. Effectivement, les pays francophones maîtrisent les services de la sous-traitance mais proposent des coûts de prestation abordable. Parmi les pays francophones de l’Afrique, le Sénégal se trouve à la tête du marché de l’externalisation si le Maroc est leader dans l’offshore.  Le Sénégal est la meilleure destination pour la délocalisation des centres d’appels qui sont en apogée dans le domaine du télémarketing et de la télé-saisie. Toutefois les premiers atouts des pays africains reposent sur une main-d’œuvre bon marché, la facilité des procédures et des règles fiscales quasi-inexistantes. Ils bénéficient aussi d’un réseau téléphonique étendu.  Selon les études de l’Association européenne de l’Outsourcing en 2013, le Maroc a été sacrée meilleure destination en terme d’externalisation. Pour le cas de l’Egypte, les cabinets d’études comptent mettre au même piédestal l’offshoring francophone et anglophone.

 Concurrence entre l’offshore francophone et anglophone

 D’après les baromètres de l’offshoring, les pays francophones occupent majoritairement le domaine de la sous-traitance web. Faute de la non-maîtrise de la langue de travail, beaucoup de pays offrant de bons services d’offshoring se trouvent encore à la traine quand il est question d’externalisation anglophone. Au Maroc par exemple, le président de l’Association Marocaine de Relation Client (AMRC) affirme que la barrière résidant dans la langue, les contrats de prestations anglophones  vont plutôt vers l’Inde ou les Philippines. Rappelons que les prestations anglophones constituent 70% du marché mondial de l’outsourcing. Pour accroitre le capital économique, il est important de renforcer la connaissance de la langue pour pouvoir s’ouvrir au monde. Certes l’externalisation francophone est devenue un potentiel économique important pour beaucoup de pays, toutefois le marché anglophone est un service qui représente un capital énorme. Seulement, pour le cas du Maroc, un marché pesant plus de 70 milliards de dollars est prévu pour convertir l’image du pays en espace à la fois francophone et anglophone.

(Visited 134 times, 1 visits today)

Commentaire

comments

Commentaire